La tendance du ‘Baking’ pour illuminer et faire durer son makeup

Pour mon premier article de l’année 2016, j’avais envie de vous parler de la grande tendance makeup que je vois de plus en plus sur les chaînes et blog beauté des américaines et qui vaut bien que l’on en parle en Europe ! Cette tendance outre atlantique requiert un minimum de matériel et est accessible à tous ! Après vous avoir présenté le Strobing l’année dernière, me voilà pour vous présenter la tendance du « Baking » !

Le « baking » ou « cooking » a pour but de poudrer (à l’excès) certaines parties du visage et de les laisser poser (« baking ») afin d’éviter que les produits liquides tels que l’anticernes ne se « plisse »/ne fasse des ridules. Il est également utilisé pour « nettoyer », rendre plus les poudres plus nettes et propre (comme les lignes du contouring par exemple).

Il suffit de peu de matériel…

Pour pouvoir appliquer cette nouvelle tendance chez soi, il suffit de quelques produits/accessoires :

IMG_1954

– Une poudre libre blanche (ma préférée est la High Definition Powder de chez E.L.F.)
– Des éponges triangulaires trouvable vraiment facilement
– Un pinceau plat pour le teint principalement utilisé pour le contouring
– Un pinceau très touffu comme un pinceau poudre ou un kabuki (mon pinceau poudre vient du Golden Mint Kit de Elsamakeup)

IMG_1966

« How to Bake my makeup? » …

Une fois le fond de teint et anti-cernes ou correcteur appliqué, il vous faut poudrer le dessous de l’oeil avec une éponge triangulaire (sèche) avec de la poudre dessus. Appliquez beaucoup de poudre pour un résultat plus lumineux ! Il vous est aussi possible d’utiliser cette technique pour illuminer certaines parties du visages telles que l’écart entre les sourcils, le menton ou encore l’arrête du nez.

Tout d’abord j’applique généreusement de la poudre sur mon anticernes et correcteur au niveau du dessous de l’œil, du menton et entre les sourcils jusqu’au milieu du front.

IMG_1929

Ensuite je laisse poser (souvent j’en profite pour appliquer du primer sur mes paupières et même pour commencer mon contouring).

IMG_1927

Et finalement, j’estompe le surplus de poudre avec un gros pinceau.

IMG_1934

Le résultat : un teint lumineux, bien mieux que le strobing car le jeu de lumière est mat et donc très naturel si l’on s’entraîne un peu ! Et oui, tout nouvelle technique requiert quelques moments d’entraînement !


La deuxième utilisation du « baking » est pour rendre plus net le contouring et éviter que la poudre ne file durant la journée et qu’il reste « sharp » comme le disent les beauty addict américaines ! 😉

Une fois mon bronzer appliqué (pas forcément nettement) dans mon creux de joue, je prends une bon paquet de poudre sur mon pinceau plat et je trace un trait après avoir fait votre bronzer/contouring du tragus (oreille) jusqu’à la fin du creux de joue (soit 2-3 cm avant le coin de la bouche).

IMG_1938

Ensuite, je laisse encore une fois poser (c’est souvent le moment durant lequel je maquille mes yeux). Puis je fais partir le surplus de poudre avec mon pinceau poudre).

Résultat : un trait de contouring net digne des plus grandes maquilleuses qui ne bougera pas de la journée ! (j’ai volontairement accentué mon contouring pour que l’on puisse voir la différence sur les photos !) 😉

IMG_1947

Tu connais cette nouvelle tendance ? Tentée de la reproduire ?

Des bisous
Emilie

1 Comments

Laisse moi un petit mot ! | Leave me comment !

%d blogueurs aiment cette page :